La première région européenne de montagne

Auvergne Rhône-Alpes est devenue l’une des toutes premières régions en Europe, plus peuplée que 13 des 28 pays de l’Union européenne.

Couvrant près de 70 000 km², soit 13 % du territoire métropolitain, elle s'étend du Massif central à l'ouest, jusqu'aux Alpes à l'est. Sa superficie est équivalente à celle de l’Irlande.

Avec 80 % de son territoire situé en montagne, Auvergne-Rhône-Alpes est la plus grande région de montagne d’Europe.

Le Massif central s’étend sur la moitié ouest de la région jusqu’aux vallées de la Saône et du Rhône. Il se caractérise par la succession de plateaux et de massifs montagneux d’altitude moyenne variant de 500 à 1 900 mètres dans le massif des Monts Dore (1 886 mètres) et celui des Monts du Cantal (1 855 mètres). Ce relief volcanique, avec des vallées escarpées en étoile autour des principaux massifs entraîne un réel enclavement. Ouvert au nord, il forme en revanche une barrière naturelle au sud limitant les échanges.

La partie centrale du territoire régional est marquée par des massifs montagneux de faible altitude avec les Monts du Lyonnais, les Monts de la Madeleine, les Monts du Forez ou le Jura.

À l’est, la région s’étend sur les Alpes, avec ses hautes montagnes dominant de profondes vallées accessibles qui permettent la circulation, notamment vers l’est. Le Mont-Blanc, culmine à près de 4 809 m. d’altitude, toit de l’Europe occidentale.

La vallée Saône-Rhône constitue un large espace traversant la région. Elle est le point de convergence de différents axes de circulation. Entre les massifs montagneux, des espaces de plaine se dessinent également au nord (Dombes, la plaine du Forez, etc.). Dans un entonnoir ouvert au nord du Massif central, se situent les plaines de la Limagne et du Bourbonnais.